Présentation Colombie

Viva  Colombia !

  vignette drapeau:Colombie

 

Population :

41 008 227 habitants

Densité :

36.01 hab. /km²

Superficie :

1 138 914 km²

Capitale :

BOGOTA

Principales villes :

Medellín, Cali, Barranquilla, Cartagena, Pereira, Cúcuta, Bucaramanga, Manizales

Pays voisins :

Panama, Vénézuéla,   Equateur, Brésil,Pérou,

Point culminant :

Pico Cristóbal Colón 5 775 m.

Monnaie :

Peso

Langue(s) parlée(s) :

Espagnol (nombreux dialectes indigénes)

Langue(s) officielle(s) :

Espagnol

Fête nationale :

20 juillet

Statut :

République

Division administrative :

32 départements

Chef de l'état :

Alvaro Uribe

Géographie :

Le pays peut se découper en trois régions distinctes. La côte Caraïbes au nord avec Cartagena comme ville principale, les Andes a l'ouest qui occupent un tiers du pays et où est située la capitale Bogota, et enfin l'Amazonie qui représente presque la moitié du territoire. Dans la partie andine trois cordillères (Occidentale, Centrale, Orientale) traversent le pays du sud au nord avec de hauts sommets (< 5 800 m), des volcans et des neiges éternelles. Entre chacune s'élèvent de hauts plateaux (2 000/2 800 m) et de longues vallées. Plaines le long du Pacifique peu peuplées et à l'est la savane qui s'étend vers la forêt. La population vit à 95 % dans la partie ouest du territoire, c'est à dire dans les hautes terres.

 

Culture :

La Colombie est une société multiraciale, issue du métissage entre les colons espagnols, les Indiens autochtones et les esclaves africains amènent pour travailler dans les mines aux XVIe et XVIIe Siècles. Outres les métis et les mulâtres, les descendants de famille espagnoles pure souche sont appelés « criollos » tandis que les « zambos » sont les gens mêlant sang africain et indigène. Les Indiens sont aujourd'hui en grande minorité, mais représentent quelque 80 groupes ethniques différents qui parviennent à préserver leurs traditions, contribuant à faire de la Colombie une destination des plus intéressantes en termes de population.

Economie :

Riche en ressources minérales, très  bien placé  sur le marché du pétrole sud-américain, le pays souffre de l'image que donnent de lui les cartels de la drogue, comme celui de Cali. Lיéconomie "souterraine" est en effet très importante. La culture du coca et le commerce illégal de la cocaïne rapporteraient des centaines de millions de dollars chaque année; la Colombie est le premier fournisseur de cocaïne des Etats-Unis et d'une bonne partie des marchés occidentaux.

La culture du café est vitale pour le pays, tant par la surface de terres qu'elle occupe que par les recettes en devises qu'elle procure. La Colombie se situe au deuxième rang mondial pour la production de café, après le Brésil; elle est aussi le premier producteur mondial d'arabica.

La principale région productrice de café se trouve au centre du pays, sur les flancs des Cordillères centrale et orientale, à une altitude comprise entre 900 m et 1 800 m, dans les départements de Caldas, Antioquia, Cundinamarca, Norte de Santander, Tolima et Santander.

Dans les vallées, les Colombiens cultivent la canne à sucre, le riz, la banane, le tabac, le manioc, le maןs, le cacao et le coton. Les céréales, les légumes et les fruits sont également cultivés, mais en faible quantité et pour le marché intérieur. Les plantes produisant des fibres textiles telles que le sisal et le chanvre utilisés dans la fabrication de cordages et de grosses toiles, sont aussi exploitées.

La Colombie dispose de richesses minières très variées. La principale, l'émeraude, est concentrée dans la  Cordillère orientale, dans les mines de Muzo et Chiver; le pays en est le premier producteur mondial.

Le pétrole et l'or sont également largement exploités : la Colombie est le deuxième producteur de pétrole d'Amérique du Sud .La production de charbon et de gaz naturel est également importante. La  majeure partie du pétrole colombien est transportée à Curanao pour y être raffinée, puis exportée à partir de Baranquilla et Cartagena.

L'or est extrait en Colombie depuis l'époque précolombienne; on le trouve principalement dans la région d'Antioquia et, dans une moindre mesure, dans les départements de Cauca, Caldas, Narino, Tolima et Choca.

Climat :

La Colombie ne connait que deux saisons, l'été correspondant à la saison sèche (décembre janvier et juillet août) et l'hiver à la saison des pluies (avril mai et octobre novembre).

Faune/ flore :

L'inventaire est impressionnant. La Colombie est après Madagascar et le Brésil le pays le plus riche en espèces du monde, et même le premier quant à  la diversité d'oiseaux avec plus de 1 700 espèces  représentés (dont le condor des Andes). On compte également quelque 165 000 espטces de papillons, toutes sortes de reptiles, de batraciens et poissons tropicaux. Quant aux mammifères, on citera ceux de la forêt tropicale : singes, tatous, ours à lunettes, capybaras (le plus gros rongeur de la planète), jaguars...

La flore, pour le grand bonheur des botanistes, on dénombre environ 130 000 espèces de plantes,  50 000 espèces de fleurs dont 3 000 d'orchidées. L'orchidée est d'ailleurs élevée au rang de fleur nationale.

Artisanat, achats :

La Colombie possède un artisanat  riche qu'elle a hérité des populations indiennes, espagnoles et africaines. Les célèbres masques  du Carnaval Barranquilla et les masques papier de Cali .Pasto pour ses sculptures sur bois. Vous aurez la possibilité de croiser « los chivas », des bus typiquement Colombiens multicolores. Les sculptures en pierres, la poterie, la vannerie, le tissage, bijoux en or, cuirs, ponchos (« ruanas »), constituent d'autres point forts de l'artisanat Colombien.

Gastronomie :

Spécialités (très variées) : l'empanadas (beignet garni de fromage, oeuf, viande, légumes), les tamales (pâte de maïs cuite avec de la viande, des légumes et du piment), le sancocho (ragoût de viande, poisson ou poulet avec des bananes), la hallaca (crêpe de maïs farcie de viande et légumes), le pabellon (haricots, riz et viande), les platanos (grosses bananes), le mondongo (tripes en soupe), fruits, café, aguardiente (eau-de-vie de canne). Nombreux marchés sur lesquels on peut manger.

Célébrités :

Les « rondeurs artistiques » du peintre et sculpteur Fernando Botero est connues du monde entier, elles ont pu être admirés ou critiqués dans des métropoles et des capitales prestigieuses telles que New York ou Paris.

Sur le plan littéraire, comment oublier l'écrivain Gabriel Garcia Marquez, prix Nobel de littérature en 1982, il y a 20 ans déjà .L'écrivain considère ses livres comme documentaires, des témoignages sur la nature, le rythme et la perception de la vie dans son pays.Il à écrit cent ans de solitudes, Récit d'un naufragé,  Chronique d'une mort annoncée, Pas de lettre pour le colonel.

Son ami Alvaro Mutis est le second auteur colombien le plus connu dans
le monde. Grand voyageur, il a signé de nombreux récits dont les
aventures de Maqroll el Gaviero.
 

En sport,  Juan Pablo Montoya en Formule 1

Sans oublier le coureur cycliste : Santiago Botero. Ce coureur colombien « blond aux yeux bleus » comme le soulignent amicalement les commentateurs sportifs français, est depuis peu le nouveau champion du monde de la course contre la montre, ainsi qu'un protagoniste incontestable du Tour de France.

La musique /danse :

D'un bout à l'autre du territoire colombien s'étend tout un monde musical qui maille influences indigènes, africaines et espagnoles.
La musique la plus connue, la cumbia, puise ses racines dans la musique des esclaves africains de la côte atlantique. Son nom viendrait de « kumb », un terme d'Afrique de l'Ouest signifiant « le bruit ». Elle s'est ensuite maille aux mélodies des groupes indigènes locaux. Elle se caractérise donc par une forte présence de percussions et des rythmes soutenus ponctués de fl
ûtes et ocarinas. La cumbia est aujourd'hui la danse nationale, reine des boites latinos, Joe Arroya et Yuri Buenaventura comme stars nationales.

La Salsa bien sur est aussi très répandu avec des groupes connus depuis des années comme le groupe Niche. Autre style musical incontournable en Colombie: Le vallenato, similaire à la salsa mais plus lent, avec notamment Carlos Vives.
Enfin, la jeunesse est fan de pop avec sa star internationale Shakira née à Barranquilla. Son déhanché en fait mousser plus d'un ! D'autres artistes se démarquent comme Juanes, Aterciepelados, Bacilos qui ont tous une renommée et un succés qui dépasse les frontières colombiennes.

Jours fériés :

1er janvier : jour de l'An.
- 6 janvier : ֹépiphanie.
- 19 mars : Saint-Joseph.
- 1er mai : fête du travail.
- 29 juin : Saint-Pierre, Saint-Paul.
- 20 juillet : fête de l'Indépendance.
-
août : célébration de la bataille de Boyaca.
- 12 octobre : jour de la découverte de l'Amérique.
- 1er novembre : fête de Todos los Santos.
- 11 novembre : Indépendance de Carthagène.
- 8 décembre : Immaculée Conception.
- 25  décembre : Noël.

Aperçu historique :

. 1536-1539 : conquête espagnole effective du pays par Jiménez de Quesada. Le pays fait partie de la Vice-royauté du Pérou.
. 1717 : création de la Nouvelle Grenade (actuellement Colombie, Panama, Equateur, Vénézuela).
. 1819 : après l'échec d'une précédente tentative, Bolivar prend possession du pays.
. 1821 : indépendance avec la création de la grande Colombie (incluant le Panama, l'Equateur et le Vénézuela) qui éclatera en 1830 ne laissant rattaché que le
Panama.
. 1849-début XXe : rivalités politiques et guerres civiles.
. 1903 : perte de Panama par la Colombie.
.
1948-1953 : violente guerre civile.
. années 60-70 : guérillas "politiques" et débuts des cartels de la drogue.
. 1989 : début de l'aide américaine dans la lutte contre les trafiquants de drogues.
. 1993 : Pablo Escobar, chef du cartel de Medellin, est abattu par la police.
. 1996 : baisse de l'aide américaine mais intensification de la guerre contre les cartels qui contrôlent une partie du pays.
. 1997-98 : malgré quelques accords état guérilla (cartels), regain de violence dans le pays et augmentation du nombre des enlèvements y compris d'étrangers.
. 2001 : nouvelles tentatives de négociations entre le gouvernement et la guérilla.
. 2002 : enlèvement par la guérilla de la candidate écologiste, Ingrid Betancourt, à l'élection présidentielle.
. 2004 : en décembre, accords de paix entre les groupes paramilitaires et le gouvernement.

Espaces Culturels :

Maison de l'Amérique du Latine : 217 bd ST Germain 75007 Paris.

Librairie Hispano-américaine : 26 rue Monsieur le Prince 75006 Paris.

Boutiques :

Café de Colombia : 38 rue Notre Dame de Lorette 75009 Paris.

Colombie Exotique : 123  rue du chemin vert  75011 Paris.

Tipico Latino : 11 rue de la chaumière 75006 Paris.

Cumbia : 115 rue du cherche midi 75006 Paris.

Médias

Les journaux

El Tiempo (quotidien - Bogotá)
El Espectador (quotidien - Bogotá )
El Espacio (quotidien - Bogotá)
El Nuevo Siglo (quotidien - Bogotá)
Diario Deportivo (quotidien - Bogotá)

Les chaines de télévisions

Colombiana de Televisión
Caracol Television
RCN Television
Teleantioquia
Telecaribe
Telepacifico
Canal Capital
Canal 13
City T.V.
Canal Institucional

Les radios

Radioactiva
RCN Radio
Radio Super
Caracol Radio
Melodia
Todelar
Olimpica



08/12/2005
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi