NOS 4 OBJECTIFS


L'association "La voix des adoptés" veut poursuivre
4
objectifs
 

1- COMMUNIQUER
Créer un espace d'échange et de discussion pour les adoptés

Nous sommes tous différents, mais nous avons tous un point commun: nous avons été adoptés. C'est important pour certains d'entre vous d'en parler, de parler de votre histoire ou d'écouter aussi les autres. A travers cet objectif, nous souhaitons mettre à la disposition des adoptés, des activités leur permettant de se réunir et de partager, toujours dans le respect de l'autre, leur vision de l'adoption


Activités proposées: Les rencontres au restaurant, L'atelier de parrainage: l'adoption, de toi à moi, Le forum du site internet, le chat du site internet



2 - COLLABORER
Témoigner de notre expérience auprès des parents (futurs) parents adoptifs et des professionnels, réfléchir ensemble à la problématique de l'adoption

Il est important de se dire que c'est tous ensemble qu'il faut "travailler" si nous voulons faire avancer les choses. Le monde de l'adoption est en train d'évoluer: on ne parle pas de l'adoption aujourd'hui, comme on parlait de l'adoption il y a 50 ans. Mais il y a encore du travail: les adoptés aujourd'hui peuvent témoigner, les parents adoptifs aussi, et les professionnels ont des compétences qu'il faut aussi exploiter. C'est ensemble que nous construisons l'adoption de demain.

Activités proposées: Les rencontres aux restaurants (ouvertes aussi aux parents, professionnels, étudiants...), les groupes de paroles, les interventions pour d'autres associations, notre participation à des conférences

 

3 -ACCOMPAGNER
Partir à la recherche de ses origines demande beaucoup de réflexion et de maturité. Découvrir et connaître des adoptés du même pays de naissance que nous peut être bénéfique

Vouloir connaître sa mère, son père ou bien sa famille biologique est un droit qui doit être reconnu à tous les adoptés, même si l'on respecte bien sûr, ceux qui ne le souhaitent pas. Mais cela demande d'être prêt:, surtout dans sa tête. Nous nous proposons donc d'accompagner les adoptés souhaitant entamer cette démarche: moralement d'abord, et si nous le pouvons, grâce à nos contacts établis dans les pays de naissance. A mon sens, découvrir son pays de naissance peut aussi être un premier pas vers la découverte de ses origines.

Activités proposées: Rencontres au restaurants, les ateliers de soutien et d'accompagnement aux adoptés qui souhaitent retrouver leur origine, les cellules par pays de naissance, aide à la recherche


4 - SENSIBILISER
Ce sont heureusement des cas minoritaires, mais nous devons savoir qu'ils existent encore aujourd'hui:  il s'agit du trafic d'enfant

Je n'avais jamais envisagé cette possibilité avant de retrouver ma mère biologique: nous avons été victimes d'un trafic d'enfant et de ce fait, ma mère biologique n'a jamais souhaité m'abandonner. C'était il y a 28 ans. Aujourd'hui, même si les lois mises en place visent une réduction des risques, il ne faut jamais oublier que le trafic d'enfant existera toujours et qu'il faut être vigilant lors de l'adoption d'un enfant.

A lire: "J'ai été volée à mes parents" de Céline Giraud et d'Emilie Trévert, chez Flammarion -Témoignage





17/09/2005
6 Poster un commentaire