Erika, 33 ans, adoptée au Vietnam: Je suis adoptée et j'adopte à mon tour

Je suis arrivée d'Ho Chi Minh ville (ex Saigon) en 74, avant la chute de Saigon. J'ai un petit frère adopté également et venant aussi de Saigon.

A cette époque les enfants d' Asie arrivaient directement en France. Mes parents sont venus nous chercher à Roissy accompagnés de quelques membres de la famille.

Je n'ai aucun souvenir du Vietnam et de mon arrivée en France.

J'ai eu une enfance très heureuse et une adolescence sans problèmes. J'ai toujours su que j'avais été adoptée.

J'ai très bien vécu mon adoption et je m'intéresse à ce sujet depuis fort longtemps ( lectures, films, reportages, rencontres..).

J'ai des ami(e)s adoptée(e)s et venant de différents pays.

Parfois, c'est le regard des autres qui est gênant ou leurs réflexions. "Vous venez d'où?" , c'est la question qu'on me pose régulièrement. Les gens savent forcément que j'ai été adoptée puisque j'ai un nom français et que mes parents ont le type européen. Me rappeller sans cesse mon adoption est parfois pesant.

Je ne suis jamais retournée dans mon pays et cela me manque. J'ai toujours su que  j'y retournerai un jour. Et ce jour approche puisque j'ai décidé d'adopter à mon tour. Je vais prochainement partir à Hanoi pour chercher ma petite fille. C'est une grande aventure, dans tous les sens du terme!

Je crois que j'ai également toujours su que j'adopterai un enfant du Vietnam.

C'est à tout jamais mon pays d 'origine, ma terre natale. J'y suis profondemment attachée.

Et contrairement à ce que beaucoup pensent je n'adopte pas parce que j'ai été adoptée. C'est le désir d'enfant qui m'a conduit à l'adoption mais le choix du pays    s'est imposé, ce ne pouvait être que le Vietnam.

J'ai hâte de découvrir enfin ce pays et j'ai le sentiment, en quelque sorte, de " revenir chez moi"...

 

 

 



08/03/2006
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi