Conseil avant de débuter des recherches.

Ce que vous devez savoir avant d'entreprendre vos recherches

(conseils)

 

  • Tout d'abord, il ne faut pas vous attendre à retrouver votre famille biologique avec certitude, car vous pourriez être déçu. Dans le cas où vous ne disposez que de très peu d'information, ou si votre histoire est très complexe, il se peut malheureusement que les recherches soient longues et difficiles et il faudra vous armer de patience ; au pire des cas, il se peut qu'elles n'aboutissent pas ou que l'on apprenne que la personne recherchée est décédée. C'est aussi une éventualité à laquelle il faut se préparer.

 

  • Je vous conseillerai aussi de vous imprégner un minimum de la culture de votre pays et surtout de la langue qu'ils parlent là-bas. En effet, même si vous avez des liens de sang avec votre famille biologique, n'en reste pas moins que vous n'avez pas la même culture, donc pas la même langue. Il ne faudrait pas que ces retrouvailles prennent une trop grande empreinte de frustation parce ce que vous ne pouvez pas communiquer avec eux. Retrouver sa famille, écouter son histoire, sont des moments magiques et c'est vrai que beaucoup d'adoptés qui ont pris des traducteurs pour pouvoir parler avec leur parents biologiqus trouvent que ce n'est pas la même chose et se sentent frustrés, voir mal, par la suite...Apprenez aussi à connaître votre pays, sa cuisine, ses coutûmes, son mode de vie, ses tabous....Car vous allez plonger dans un monde qui n'est pas celui dans lequel vous baignez depuis tout petit...Dérogation pour les adoptés des pays asiatiques! ;-) (on reste conscients de la difficulté de la langue!)

 

 

  • Les retrouvailles ne vont pas forcément être une solution à un mal-être. On peut être tenté de croire que le fait de retrouver sa famille va résoudre nos problèmes actuels (problèmes d'identité, conflits familiaux…) mais il ne faut pas penser en ces termes là. Cela peut même être pire qu'avant. On peut même par la suite ne plus savoir qui l'on est. Soyez prêt à cela et ne vous engagez pas dans des recherches si tout va mal dans votre vie. Essayer plutôt d'être clair avec vous-même et comprendre pourquoi vous voulez faire ses recherches. Avoir une personne qui nous soutien c'est aussi recommandé.

 

 
  • Tout les vérités ne sont pas bonnes à entendre. Préparez vous aussi à cela. Dans le cas où vous arriveriez à retrouver votre famille biologique, vous ne savez pas ce que vous allez découvrir sur votre histoire. Cela peut être dur (viols, prostitution…) . Il faut savoir se préparer à tout et c'est la raison pour laquelle je conseille toujours d'avoir acquis en soi une certaine maturité et de savoir être fort.

 

  • Vous souhaitez retrouver votre famille biologique, Mais elle, est-elle prête ? Donner son enfant à l'adoption n'est pas un geste facile pour toute mère. On ne connaît pas le contexte dans lequel votre mère a fait cela, on ne connaît pas ses antécédents non plus. Et il faut aussi se préparer, même si l'on arrive à la retrouver, à ce qu'elle ne désire pas nous voir. Dans certains cas, l'annonce de cette nouvelle (son fils/fille la recherche) peut être un véritable choc. Il lui faudra sûrement du temps pour le réaliser et faire un pas vers vous. Si tel est le cas, ne démoralisez pas de suite, mais laisser lui le temps. Idem pour d'autres personnes de votre famille (père, frère, soeur...)

 

  • Enfin, il faut aussi se préparer à gérer les post-retrouvailles. Retrouver pour retrouver, juste mettre un nom sur un visage peut faire mal. Dans la plupart des cas, la mère biologique ou la famille, est en demande de contacts, de nouvelles, de photos...après ces retrouvailles. Les leur refuser serait il correct? Généralement, les adoptés aussi souhaitent entretenir après des relations, mais si ce n'est pas votre cas, alors penser au mal que vous pourriez faire à votre mère de naissance (ou à votre famille) en réapparaissant dans sa vie pour en disparaître aussitôt.Personne n'a le droit de vous juger pour ce que vous faîte, mais pensez y. Serait-ce moral? Prenez votre temps pour assumer ensuite ces post-retrouvailles.

Dans tout les cas, rechercher ses origines n'est pas une décision facile à prendre vous l'aurez compris. Loin de nous l'idée de vouloir jouer les professeurs, mais nous nous basons aujourd"hui sur notre expérience et celles d'autres adoptés qui ont retrouvé leurs familles et, dont nous connaissont l'histoire, pour vous donner ces conseils. Vous ferez vos choix et quiconque devra les respecter.

 

 

 

Vous faîtes des recherches? Vous avez besoin d'aide? Nous pouvons, dans la mesure de nos moyens, vous en proposer une.

Lisez notre charte d'aide à la recherche!!

 

 

Vous faîtes des recherches? Vous souhaitez être accomagné? En parler? Venez participer à nos Ateliers de réflexion autour du processus de recherches des origines!!!
 En savoir plus sur ces ateliers...

 

 

Bonne chance!



18/10/2005
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi